« Continuer à soigner encore »

Les personnels et les usagers des CHU de Rennes et de Nice répondent, en chanson, aux promesses non tenues

Continuer à soigner, continuer à danser … ce n’est pas tout à fait la même chanson, mais c’est la même musique qui fait le tour de France, signée par HK & Les Saltimbanks. Et qui résonne, à l’oreille comme la musique de La main d’or : « travailler encore »

Un clip à regarder et partager. Voir aussi les histoires de travail de ceux qui font tourner le système envers et contre tout : des textes écrits avec des travailleurs du service public de santé. Textes réalisés par la Compagnie Pourquoi se lever le matin !, dans le cadre de sa participation aux Ateliers pour la refondation du service public hospitalier.

L’insoutenable subordination des salariés, par Danièle Linhart

Note de lecture

Ed Érès – 25€

Une note lecture parue dans OpenEdition présente le dernier livre de la sociologue du travail Danielle Linhart. On connaît son approche radicale des rapports de domination sur le lieu de travail. Elle aborde ici ce qu’il faut bien appeler un point aveugle du droit du travail : le lien de subordination du salarié vis-à-vis de son employeur qui est, dans la doctrine juridique classique, la contrepartie de la protection d’un certain nombre de droits dont bénéficie le salarié dans le cadre du contrat de travail. Très peu d’observateurs et de chercheurs en sciences sociales se sont attelés à travailler sur ce monumental paradoxe ayant acquis une « naturalité » évidente pour tous : les droits de l’Homme et du citoyen de 1789 (figurant en préambule de notre constitution) et la Déclaration universelle des droits de 1948, qui font de chaque être humain une personne « libre », n’ont plus cours à partir du moment où il oeuvre dans le cadre du contrat de travail, en particulier dans l’entreprise…. Qui nous sortira de ce paradoxe proprement invivable au 21° siècle ?

Communication : le défi de la mise en visibilité du travail réel

Sur le blog de Jean-Marie Charpentier

Après « le travail dans la crise, révéler avant d’accélérer », en octobre dernier, Jean-Marie nous offre aujourd’hui ce billet, tout aussi intéressant et convergeant avec le travail de la Compagnie Pourquoi se lever le matin !

Premier Atelier de travail pour refonder le service public hospitalier

Compte rendu de la première rencontre, à Montreuil, le 10 octobre 2020

Dans les locaux de l’AERI à Montreuil

L’Atelier pour la refondation du service public hospitalier a été lancé dans le contexte de la crise sanitaire, par plusieurs collectifs, dont l’appel publié le 7 juillet 2020 et a été rejoint par de nombreux signataires, collectifs et individuels. La Compagnie Pourquoi se lever le matin ! s’est associée à cette démarche, qui part du travail des acteurs de la santé. Le 10 octobre 2020, une centaine de personnes participaient à la première rencontre, dont nous annoncions ici le programme. Le compte-rendu est en ligne sur le blog de l’atelier.

La prochaine rencontre se tiendra les 23 et 24 janvier à Marseille.

Télétravail : l’État, un employeur loin d’être exemplaire…

Un article d’Alain Klarsfeld

Cet article, paru le 18 novembre sur le site « the conversation », donne la parole à des agents de la fonction publique d’État sur la manière dont elle s’est mise – ou plutôt pas – en télétravail en application des circulaires qui le demandaient. Il pose des questions techniques comme celle des outils de signature électronique. Mais surtout des questions autour des représentations associées au télétravail, « télé-glandouille ? » et de l’impérieuse nécessité pour certains managers d’exercer un contrôle in-situ.

Rien n’a changé, si ce n’est qu’on est fatigués et qu’on est seuls. On l’est toujours et depuis des années, mais là, ça ne va pas le faire.

Infirmières et médecins de l’hôpital St Louis racontent leur travail en novembre 2020. A re-écouter sur France Culture

Merci France Culture, l’émission « les pieds sur terre », du 12 novembre. Infirmières et médecins du service de réanimation de l’hôpital St Louis à Paris racontent leur travail, dans un reportage sans blabla. Un reportage de Joseph Confavreux qui donne la parole au travail, comme nous le faisons à la Compagnie Pourquoi se lever le matin !

Numéro 3 de la revue Travailler Au Futur (TAF) -septembre 2020

Saviez-vous que Jack London, avait imaginé une pandémie planétaire en… 2073 : La peste écarlate ?

Ce numéro 3 de la revue Travailler Au Futur (TAF) de septembre 2020, titré « Prendre soin du travail » est consacré, sans surprise, à la COVID-19.

Après l’édito de Patrick Le Hyaric « Quand la crise sanitaire révèle le travail », des chiffres : 1 jeune sur 6 dans le monde, a perdu son emploi ; les femmes, comme les jeunes, sont les plus touchées ; 400 millions d’emplois ont été perdu sur toute la planète. Seulement 18% de travailleurs peuvent télétravailler.  

Continuer à lire … « Numéro 3 de la revue Travailler Au Futur (TAF) -septembre 2020 »

Le manifeste travail – Démocratiser Démarchandiser Dépolluer

Lecture de rentrée

126 pages – 13€

Nous vous présentions en mai dernier, sur le site de la Compagnie Pourquoi se lever le matin, la tribune publiée par douze chercheuses, rapidement rejointes par des milliers de signataires issus de six-cents universités de par le monde, pour démocratiser, démarchandiser, dépolluer le travail. Elles plaçaient le travail, celui des « premiers de corvée » notamment, au coeur des enjeux de notre société et du devenir de notre planète.

Continuer à lire … « Le manifeste travail – Démocratiser Démarchandiser Dépolluer »

Face aux crises, quelle communication pour aider les entreprises à survivre ?

Une tribune publiée par Jean-Marie Charpentier et Jacques Viers

Co-auteurs du livre Communiquer en entreprise. Retrouver du sens grâce à la sociologie, la psychologie, l’histoire… (Vuibert, 2019), Jean-Marie Charpentier et Jacques Viers appellent dans cette tribune, parue sur Usbek&Rica, à refonder la communication des entreprises sur des nouvelles bases, notamment sur les notions de résonance et de de don. Quand la communication d’entreprise s’intéresse au travail, elle devient tout autre chose que de la propagande.

Pour la refondation du service public hospitalier

Atelier de travail et de réflexion démocratique et populaire – Première rencontre le 10 octobre à Montreuil

Les collectifs qui ont lancé, le 7 juillet dernier, l’appel pour refonder le service public hospitalier, organisent rencontre de lancement le 10 octobre, à l’AERI, 57 rue Etienne Marcel à Montreuil. Elle est ouverte à toutes et tous, sur inscription (dans la limite des places disponibles). Pour s’inscrire, c’est ici. Voici une présentation de cette action et le programme de la journée du 10 octobre …

Continuer à lire … « Pour la refondation du service public hospitalier »

Du « travail à distance » au télétravail

Le point sur le cadre réglementaire existant et les enjeux, par Michel Miné

Michel Miné, titulaire de la chaire Droit du travail et droits de la personne au CNAM, nous offre dans un article publié par « the conversation »Télétravail : des règles juridiques à redécouvrir et à rendre effectives – un rappel de l’encadrement juridique existant et quelques pistes sur les enjeux.

Continuer à lire … « Du « travail à distance » au télétravail »

Les nouveaux travailleurs des applis

Note de lecture

D:\François\Revue-Sociologies pratiques\sociologies pratiques n° 42\Notes de lecture\Les nouveaux travailleurs des applis. (couverture).jpg
Abdelnour S., & Méda D., (dir.), Paris, Puf, 2019, 112 p., 9,50 €

Pour appréhender les relations de travail générées par les plateformes numériques, Sarah Abdelnour et Dominique Méda mobilisent les enquêtes qu’elles ont elles même conduites mais aussi les travaux d’une dizaine de collègues sociologues, politistes et juristes. Ensemble, ils vont s’intéresser au phénomène d’ubérisation. Le néologisme « ubérisation » rassemble des formes fort diverses de relations entre consommateurs et prestataires. Selon le dictionnaire Le Robert, l’ubérisation d’un secteur d’activité se manifeste : par la transformation de celui-ci par un modèle économique innovant tirant parti du numérique. Au-delà d’une mise en relation directe qui supprime les intermédiaires historiques des marchés de biens et services, face magnifiée par les plateformes, que génèrent celles-ci en matière de travail et d’emploi ? Sont-elles une voie pertinente pour effacer un modèle socio-économique de plus en plus décrié ou participent-elles, insidieusement, à l’érosion des conditions de travail et d’emploi d’un nombre croissant de personnes laissées de côté par la mondialisation des échanges ?

Continuer à lire … « Les nouveaux travailleurs des applis »

Le visage humain du Covid-19 à New York

Exposition Peter Turnley à Visa pour l’image, hommage visuel aux héros et aux victimes, 55 photos à découvrir en ligne

Un grand merci au festival international du photojournalisme qui propose une visite en ligne de ses expositions 2020, dont celle de Peter Turnley. Manhattan au printemps 2020, outre-Atlantique et pourtant si proche : on applaudit les soignants, les sans-abris le sont toujours, les amoureux profitent de ce temps suspendu, et les « premiers de corvée » sont les mêmes qu’à Paris. Beaucoup sont photographiés au travail : soignants comme éboueur, factrice, pompiers, conducteur du métro, employés funéraires… Des photographies en écho aux textes que la Compagnie a publiés dans le dossier « crise sanitaire »

Continuer à lire … « Le visage humain du Covid-19 à New York »

Travailler au féminin

La revue TaF, Travailler au Futur, consacre son numéro 2 à un TaF : Travailler au Féminin

disponible en ligne, sur le site de TAF

Où l’on apprend que le 8 mars, journée internationale des droits des femmes, est un mythe et ne plonge pas ses racines dans la commémoration de la grève de couturières newyorkaises, cet événement n’ayant jamais eu lieu ! « La véritable histoire du 8 mars », un article de F. Picq.

Les 110 pages de ce numéro 2 de la revue Travailler Au Futur (TAF) de mai à août 2020 est donc consacré au travail des femmes.

Continuer à lire … « Travailler au féminin »

L’expérience du travail à distance vécue par les dirigeants et les cadres

Une étude franco-canadienne sur les attentes des dirigeants et des cadres, après deux mois de confinement

Enquête : Transformation du travail et cohésion d’équipe, derrière les masques

Une étude réalisée auprès de dirigeants et de cadres, qui consolide les hypothèses que nous formulions il y a quelques jours sur les effets du travail à distance et éclaire les paroles de travailleurs que nous avons publiées sur ce site : difficultés pour les managers à gérer le travail à distance comme si quelque chose leur échappait, pratiques managériales hésitant entre appui et surveillance, mais aussi un besoin de solidarité et de relations sociales … et peut-être une porte ouverte pour basculer vers le management du travail ? Des précisions avec la synthèse de l’étude.

Continuer à lire … « L’expérience du travail à distance vécue par les dirigeants et les cadres »

« Les enquêtes ouvrières dans l’Europe contemporaine »

Un ouvrage dont les auteurs nous aident à interroger les pratiques et l’objectif de la Compagnie : donner à entendre les voix de celles et de ceux qui, par leurs activités au quotidien, apportent leurs contributions à nos sociétés confrontées à de bien multiples et complexes enjeux.

Note de lecture, par François

Tenter d’appréhender les réalités du travail humain n’est pas un projet propre à notre époque même si les transformations, voire les mutations de celui-ci aiguisent nos besoins de connaissances. Qui ne s’est pas interrogé sur les processus de fabrication d’un objet, de l’acheminement d’une modeste lettre, du recyclage de nos déchets ou de l’élaboration d’un verdict par un jury de cour d’assises ? 

Continuer à lire … « « Les enquêtes ouvrières dans l’Europe contemporaine » »

Le texte « Travail : démocratiser, démarchandiser, dépolluer » a été publié dans 36 pays

Manifeste du 16 mai 2020

Enfin un texte abordant la question de l’après crise sanitaire et qui place le travail concret, vivant, pas le travail abstrait, désincarné car déshumanisé au coeur des enjeux sociaux et environnementaux auxquels nous sommes confrontés.

Le texte « Travail : démocratiser, démarchandiser, dépolluer » a été publié dans 41 médias de 36 pays, en 25 langues. Initialisé par huit chercheuses en sciences sociales, il est maintenant signé par 4000 de leurs collègues.

La crise sanitaire que nous vivons a bousculé les représentations que nous nous faisons des métiers et de leur hiérarchie sociale et monétaire. Les premiers de corvée ont remplacé les premiers de cordée !

Continuer à lire … « Le texte « Travail : démocratiser, démarchandiser, dépolluer » a été publié dans 36 pays »

Travailler au futur – TAF

Travailler au Futur – TaF , un espace à trois dimensions, lancé par le Groupe l’Humanité, pour réfléchir et débattre autour des enjeux du travail : –       Une revue trimestrielle, 1er numéro paru en mars, –       Une plateforme numérique participative, qui parle aussi de la démarche de notre compagnie –       Des forums publics à venir. A la lecture de l’éditorial du n°1 de TaF, l’approche a des points communs avec celle de la Compagnie Pourquoi se lever le matin ! Par exemple : une appréhension du travail aussi bien dans sa dureté que dans ses réalisations épanouissantes, son potentiel créateur autant que ses dérives aliénantes. Avec la conviction que regagner du pouvoir sur son travail est une condition nécessaire pour regagner du pouvoir sur sa vie.  Voir aussi notre recension du n°2 « Travailler au féminin »

Le contre-journal de confinement de Maryam Madjidi

Gros coup de coeur pour ce texte publié sur l’Humanité le 1er avril 2020

A suivre sur le site de l’Humanité, ou à lire ci-dessous

Je vous écris pour vous raconter une histoire. Une histoire simple qui s’est passée le 31 mars 2020.

C’est l’histoire d’une femme âgée de 60 ans qui travaille dans un Ehpad à Bagnolet. Elle est infirmière.

Chaque jour, elle se lève tôt, prend sa voiture et va au travail. Là-bas, elle soulage la douleur des personnes âgées dépendantes. En ce moment, il s’agit plus de soulager la douleur mentale de ces personnes vulnérables que leur douleur physique.

Continuer à lire … « Le contre-journal de confinement de Maryam Madjidi »

Lettre au Président de la République par Annie Ernaux

Coup de rage partagé en écoutant cette lettre lue sur France Inter

« lettre d’intérieur », lue par Augustin Trappenard sur France Inter, le 30 mars 2020

Monsieur le Président,

« Je vous fais une lettre/ Que vous lirez peut-être/ Si vous avez le temps ». À vous qui êtes féru de littérature, cette entrée en matière évoque sans doute quelque chose. C’est le début de la chanson de Boris Vian Le déserteur, écrite en 1954, entre la guerre d’Indochine et celle d’Algérie.

Continuer à lire … « Lettre au Président de la République par Annie Ernaux »