« L’urgence c’est de vivre » : un livre dont le sommaire dit, bien mieux qu’un discours, qui sont les acteurs engagés dans la chaîne des soins en oncologie

Voir les métiers exercés par les personnes qui prennent la parole dans le livre

Table des matières

PARTIE I – « Je ne veux que des bonnes nouvelles, docteur ». Dans les couloirs de l’hôpital de jour.

« Oui, c’est bien un cancer » – Anna, médecin généraliste

« Ils sont là, assis au bord de leur chaise » – Fabienne, secrétaire en radiothérapie

 « Derrière mon écran, il y a des personnes » – Frédéric, physicien médical

« Tout va bien aujourd’hui… » – Manon, manipulatrice en radiothérapie

« Son épouse voudrait tant qu’il s’alimente » – Benoît, diététicien

« Finalement, elle a pris ses cachets » – Sabine, pharmacienne de ville

 « Que vont-ils faire de ce que je leur ai dit ? » – Catherine, oncologue médicale

« Arrivez toujours avec le sourire » – Marie, infirmière en hospitalisation de jour

« Toute la difficulté, c’est de travailler rapidement » – Émilie, pharmacienne hospitalière

« Trouver une aide, maintenant, sans délai » – Marine, assistante sociale

PARTIE II – La vie jusqu’au bout. À l’étage de l’hospitalisation complète

« Il se joue ici quelque chose d’essentiel » – Isabelle, secrétaire médicale dans les unités d’oncologie et d’hospitalisation complète

« Dans sa bulle, elle était bien » – Flavie, aide-soignante en hospitalisation complète

« C’est à la fois très technique et très humain» – Sandra, infirmière alternant entre l’hôpital de jour et l’hospitalisation complète

« Le moment où je passe la tondeuse… » – Catherine, prothésiste capillaire

« Je ne suis pas un robot à faire des soins » – Véronique, aide-soignante en oncologie

« Est-ce que c’est acceptable, tout ça ? » – Isabelle, psychologue au service d’oncologie

« La nuit, c’est aussi le silence » – Laurence, infirmière de nuit

« La vie, c’est jusqu’au dernier souffle » – Camille, médecin en hospitalisation complète

« Rire avec les patients, c ̧a fait beaucoup de bien ! » – Sandrine, agente des services hospitaliers, service oncologie

« Je revendique le fait d’avoir eu un cancer » – Christine, patiente ressource

PS : Si vous êtes arrivés jusqu’ici, vous avez probablement relevé les prénoms des narrateurs : ce sont essentiellement des narratrices. Singularité de Saint-Nazaire ou réalité dans la plupart des services d’oncologie ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.