“C’est assez fou, mais ça s’est fait”

Mars – Juillet 2020 : prouesses de travail à distance dont il faudra se souvenir

La Compagnie Pourquoi se lever le matin ! revient sur ce qu’elle a vu poindre au fil des récits qu’elle a publiés dans le dossier « Travailler à distance« .

Les premiers récits recueillis par la « Compagnie Pourquoi se lever le matin ! » après le début du confinement parlent de l’isolement provoqué par le travail à distance.

Continuer à lire … « “C’est assez fou, mais ça s’est fait” »

Soigner le cancer : 20 acteurs de la chaîne des soins racontent leur travail

Avant-propos, par Pierre Madiot

« L’urgence c’est de vivre. Protéger la vie, la faire renaître et, jusqu’aux derniers instants, lui donner de l’espoir… pour nos proches, pour nous-mêmes, et pour ceux qui vont continuer après nous. Voilà ce que j’ai appris en accompagnant mon épouse tout au long de son parcours dans les services de cancérologie. Voilà aussi ce que la crise sanitaire du printemps 2020 a imposé comme une évidence. Ce que les gens applaudissaient depuis leurs balcons, ce n’était pas seulement l’abnégation des soignants – il faudrait les applaudir toute l’année, nuit et jour – c’était d’abord la beauté de la vie dont ces derniers sont dépositaires et qui semblait tout à coup si universellement fragile. Les gens criaient : «Bravo ! ». Ils voulaient dire, alors que planait la menace de la pandémie : « Merci de nous ramener à l’essentiel ! »

Continuer à lire … « Soigner le cancer : 20 acteurs de la chaîne des soins racontent leur travail »

Soigner le cancer, un livre à paraître

Présentation de l’ouvrage en préparation avec les Éditions de l’Atelier

Pendant près de trois années, l’auteur de cet ouvrage a accompagné son épouse atteinte d’un cancer. Au pôle d’oncologie de la clinique de Saint-Nazaire, ils ont, ensemble, arpenté les couloirs, patienté dans les salles d’attente, connu les salles de soin : radiothérapie, hôpital de jour, hospitalisation complète… Ils ont fréquenté les bureaux des médecins, les comptoirs des secrétaires. Pendant tout ce temps et dans tous ces lieux, ils ont rencontré des personnels qui leur ont semblé partager une authentique harmonie dans l’approche globale de la maladie. C’était une écoute du patient et de ses proches dans les actes techniques les plus experts. C’était le savoir-faire que se transmettent les agents de service hospitalier pour ouvrir la porte d’une chambre d’hospitalisation et y faire entrer un sourire.

Continuer à lire … « Soigner le cancer, un livre à paraître »

L’expérience du travail à distance vécue par les dirigeants et les cadres

Une étude franco-canadienne sur les attentes des dirigeants et des cadres, après deux mois de confinement

Enquête : Transformation du travail et cohésion d’équipe, derrière les masques

Une étude réalisée auprès de dirigeants et de cadres, qui consolide les hypothèses que nous formulions il y a quelques jours sur les effets du travail à distance et éclaire les paroles de travailleurs que nous avons publiées sur ce site : difficultés pour les managers à gérer le travail à distance comme si quelque chose leur échappait, pratiques managériales hésitant entre appui et surveillance, mais aussi un besoin de solidarité et de relations sociales … et peut-être une porte ouverte pour basculer vers le management du travail ? Des précisions avec la synthèse de l’étude.

Continuer à lire … « L’expérience du travail à distance vécue par les dirigeants et les cadres »

« Les enquêtes ouvrières dans l’Europe contemporaine »

Un ouvrage dont les auteurs nous aident à interroger les pratiques et l’objectif de la Compagnie : donner à entendre les voix de celles et de ceux qui, par leurs activités au quotidien, apportent leurs contributions à nos sociétés confrontées à de bien multiples et complexes enjeux.

Note de lecture, par François

Tenter d’appréhender les réalités du travail humain n’est pas un projet propre à notre époque même si les transformations, voire les mutations de celui-ci aiguisent nos besoins de connaissances. Qui ne s’est pas interrogé sur les processus de fabrication d’un objet, de l’acheminement d’une modeste lettre, du recyclage de nos déchets ou de l’élaboration d’un verdict par un jury de cour d’assises ? 

Continuer à lire … « « Les enquêtes ouvrières dans l’Europe contemporaine » »

Crise :

entre acceptions européenne et chinoise

Comment la crise sanitaire a-t-elle affecté le travail ? Nous avons commencé à le raconter avec les paroles de travailleurs publiées sur ce site. Que sortira-t-il de ce temps que nous traversons depuis le début de l’année 2020 ? Cela reste à écrire. François nous propose ici un éclairage à partir des acceptions européenne et chinoise de la notion de crise

Dans les situations de crise, nos civilisations gréco-latines se réfèrent implicitement aux analyses d’Hippocrate. Pour ce précurseur de la médecine moderne, la crise est à lire selon un double mouvement. Elle marque certes une rupture avec ce qui était en cours. Mais elle est aussi un processus qui doit déboucher sur une réponse à ce qui était voué à une impasse. Pour les praticiens, la crise est bien ce moment dangereux où tout peut basculer : mort ou salut.

Continuer à lire … « Crise : »

Que nous ont-ils appris ?

Une trentaine de textes en ligne, paroles de travailleurs au coeur de la crise sanitaire

Le 14 juin 2020, par la Compagnie Pourquoi se lever le matin !

Ce qui domine dans de nombreux récits, c’est une certaine fierté de se rendre utile dans le cadre de son activité, malgré l’adversité. Beaucoup de nos interlocuteurs font part de la sidération engendrée par les  premiers moments du confinement : manque de moyens de protection, chaos organisationnel… La plupart racontent comment ils ont réinventé au jour le jour leur manière de réaliser leur activité en raison d’un champ de contraintes hors du commun. Enfin, ils disent leur colère devant les injustices, leur incompréhension de certaines décisions qui heurtent la conception qu’ils se font de leur travail, leurs craintes pour l’avenir et leur sentiment de culpabilité vis-à-vis de ceux abandonnés “au front”. Une grosse moitié des narrateurs ont travaillé sur leur terrain. Pas le choix. Les autres ont travaillé à distance, une manière de travailler que la Compagnie Pourquoi se lever le matin se propose de creuser dans ce nouveau dossier sur le site. Rendez-vous donc ici pour de nouvelles aventures 

Continuer à lire … « Que nous ont-ils appris ? »

Vous avez dit “télétravail” ? Racontons-le ensemble !

La crise sanitaire a conduit bon nombre de travailleurs à se lancer dans le travail à distance. Quelques-uns l’avaient déjà expérimenté, rarement à plein temps. Pour d’autres, c’est une première expérience, plus ou moins volontaire, plus ou moins improvisée. Ils ont dû composer avec les autres occupants du logement, s’organiser avec les collègues, la hiérarchie, les clients, les usagers, les administrés, les élèves … 

Et vous que vous a-t-on demandé de faire ou ne pas faire ? Quelle aide vous a-t-on apportée … ou pas ? Quelles ont été les surprises, bonnes … et moins bonnes ? Comment vous en êtes-vous débrouillé, qu’avez-vous inventé, qu’y avez-vous perdu … gagné ? 

Alors que ceux qui le peuvent sont invités à continuer leur travail à distance, la Compagnie Pourquoi se lever le matin ! propose d’écrire ensemble, de l’intérieur, comment s’est passée et se poursuit cette organisation différente. Notre objectif : que le point de vue du travail soit bien présent dans les débats de société sur le télétravail.  Contactez-nous !

Travail à distance imposé par la crise sanitaire : un drôle de bricolage…

10 juin 20202 – Quelques pistes de réflexion issues de l’analyse des textes publiés par la Compagnie depuis le début du confinement

La crise sanitaire a imposé une organisation du travail qui demande à beaucoup de salariés de participer à distance à une tâche plus ou moins collective. Certains, en particulier parmi les cadres, avaient déjà expérimenté cette forme de travail. Les nécessités du confinement en ont généralisé la pratique. 

Au sein de la Compagnie Pourquoi se lever le matin !, et à partir de textes que nous avons publiés dans le dossier crise sanitaire, nous avons pointé quelques axes de réflexion:

Continuer à lire … « Travail à distance imposé par la crise sanitaire : un drôle de bricolage… »

Un p’tit brin de muguet ?

Un billet de la compagnie pour la fête des travailleurs

Drôle de 1er mai 2020, où nous voilà confinés pour la fête des travailleurs. Pourtant, des millions de personnes continuent à travailler depuis sept semaines. Elles sont à l’hôpital, au volant du camion, au supermarché, au nettoyage, dans un atelier, un bureau, une rue, un champ, auprès de ceux qui ont besoin d’eux, ou en télétravail. Qu’est-ce qui a changé dans leur travail? Qu’est-ce qu’on leur demande ? Comment font-elles pour répondre aux besoins de leurs clients, élèves, administrés, patients, familles ? Qu’est-ce que ça leur demande à elles ? Depuis le début du confinement, la compagnie est allée à la rencontre de quelques-unes. Nous avons discuté avec elles de leur travail, en général et plus particulièrement en ce temps de crise sanitaire. Et nous avons mis ces paroles en textes. Plusieurs sont déjà en ligne sur notre site, d’autres sont à venir. A l’occasion du 1er mai, la compagnie vous propose une première analyse de ce que racontent ces professionnels.

Continuer à lire … « Un p’tit brin de muguet ? »

Parler de son travail ne va pas de soi

Eclairage sur le travail de la compagnie Pourquoi se lever le matin !

Ni portraits journalistiques ni analyses conduites avec les outils des sciences du travail, les récits publiés par la compagnie sont un objet à part. Explications sur pourquoi et comment nous travaillons, à partir d’un article publié dans les Cahiers de l’Atelier n°561, aux Éditions de l’Atelier sous le titre : “Quand l’indicible se fait récit : rendre compte de la culture du travail”. 

Continuer à lire … « Parler de son travail ne va pas de soi »